'.get_bloginfo('name').'

MÉDIATION OLFACTIVE

MÉDIATION OLFACTIVE

#

VERSION INTÉGRALE

SPOC

© Tous droits réservés.

#

Dans le souci de répondre au pragmatisme d’un état de fait, le présent essai ne prétend nullement s’enorgueillir de développements théoriques quant aux complexes connivences entre les champs artistiques et olfactifs. Il s’axe d’avantage autour d’une tentative de résolution de ma première rencontre – en tant qu’étudiante en Esthétique – avec la dimension olfactive. Résolution puisque l’Occident tend à réduire le champ de l’olfaction au seul secteur de la parfumerie qui, par delà le prisme industriel, nécessite une panoplie certaine de connaissances techniques afin d’être pleinement compris. Résolution également puisque, espérant trouver dans la sphère de l’odorat des sensibilités philosophées semblables à celles engendrées par tout autre médium artistique, je fus principalement introduite à des discours et productions marketing au seul paradigme de rentabilité.

Ma découverte du champ olfactif relevait par conséquent bien d’avantage de la confrontation que de la cohésion. Le constat que j’en ai conséquemment retiré tient en ce que l’aspect proprement artistique des pratiques et créations olfactives – car il existe bel et bien – n’est que trop peu accessible au public néophyte. Cette dernière appellation renvoie de façon très large à toute personne n’ayant bénéficié d’aucune forme d’initiation aux techniques de la parfumerie.